Le Blog de Michel Ricoud

jeudi 11 septembre 2014

A quand le retour du cinéma à La Source ?

Durant la récente campagne des élections municipales, plusieurs habitants de la Source m’ont interrogé sur la possibilité de redonner une activité cinématographique au Théâtre Gérard Philipe à la Source. “A quand le retour du cinéma dans notre quartier” ? m’ont indiqué des habitants de notre quartier. Je rappelle qu’un cinéma existait dans les années 70/80. Et cette question est toujours dans les têtes de nos concitoyens “sourciens”

Je propose donc que “la commission culture” de la mairie d'Orléans s’empare de cette question et présente des propositions. 

C'est en ce sens que j'ai écrit à Nathalie Kerrien, adjointe au maire chargée de la culture.

mercredi 10 septembre 2014

Thomas Thevenoud et les expulsions locatives

Depuis des années et des années, la CNL et ses militants se décarcassent pour trouver des solutions humaines pour des locataires en grande difficulté sociale et en procédure d’expulsion de leur logement. Actuellement, de plus en plus de familles ne peuvent plus faire face. Surtout que, d’un côté, le chômage, la précarité et la baisse du pouvoir d’achat “explosent” et de l’autre côté, la quittance (loyers et surtout charges) s’envolent dans des proportions jamais connues. Nos interventions auprès des bailleurs sociaux se multiplient afin de tenter d’empêcher la mise à la rue, souvent avec des enfants, de nombreuses familles. Encore ce mercredi 10 septembre, une famille avec un loyer de plus de 800 euros pour un salaire de 1400 euros et ... deux enfants, sans travail, était sous le coup de l’expulsion. Une solution a pu être trouvée. Et c’est tant mieux ! Mais combien d’autres locataires vont plonger et se retrouver dehors. 188 expulsions locatives en 2012, 211 en 2013. Combien en 2014 ?

Et pendant ce temps-là, un éphémère secrétaire d’Etat, toujours député, ne déclarait pas ses impôts et ne payait pas ses loyers. Mais dans quel monde vivons-nous ? Cette attitude est tout simplement inqualifiable et discrédite ces élus et militants, politiques et associatifs, qui agissent, se battent, proposent et défendent les plus défavorisés.

J’ose espérer que, compte tenu de ce scandale, le gouvernement donnera des instructions aux Préfets, afin que la trêve hivernale (période où les expulsions locatives sont suspendues) qui débute le 1er novembre soit avancée dès maintenant. Ce gouvernement qui tourne le dos à ses engagements de 2012 ferait là, au moins, une bonne action.

dimanche 7 septembre 2014

Fête de l'Humanité : cars au départ du Loiret

La Fête de l'Humanité aura lieu les 12, 13 et 14 septembre 2014 à La Courneuve.


Des départs en cars sont organisés par le PCF au départ du département du Loiret.
Informations et réservations au 02 38 77 80 50

Vendredi : 18h départ de la Fédération 5, rue Marcel Proust à Orléans.
Samedi et Dimanche : 6h20 ccial 2002 Orléans La Source - 6h45 parking prison d'Orléans rue Emile Zola - 7h00 ccial Lamballe à Fleury les Aubrais. Départ de la Fête Samedi à minuit.

Samedi et Dimanche : 6h30 ccial 2002 Orléans La Source - 6h50 parking prison d'Orléans rue Emile Zola - 7h15 ccial Lamballe à Fleury les Aubrais. Départ de la Fête dimanche à 19h30.

Tarifs : 14 euros l'aller/retour (9 euros pour les jeunes et les précaires)

Également des départs en cars de Saran, Montargis, Châlette/Loing, Briare, Gien, Bonny sur Loire.

samedi 6 septembre 2014

AG du collectif unitaire des intermittent.e.s et précaires le 11 septembre

Le collectif unitaire des intermittent.e.s et précaires organise une assemblée générale publique de rentrée le jeudi 11 septembre, à partir de 18h00. Rendez-vous au 108 rue de Bourgogne. L'AG sera suivie d'un concert, avec buvette et restauration sur place.

Le collectif appelle tous les salariés, précaires, intérimaires, vacataires, chômeurs à le rejoindre pour défendre leurs droits.

jeudi 4 septembre 2014

Affluence à la TAO pour la rentrée ! Et pourquoi pas dans les quartiers ?

La presse locale (La République du Centre) s’est faite l’écho dans son édition de jeudi 28 août dernier de l’affluence à l’agence TAO. Cette situation m’a été rapportée par des usagers des transports en commun qui ont été confrontés à cette situation. Et pourquoi pas décentraliser dans les quartiers (les mairies de proximité avec du personnel KEOLIS) cette gestion importante des abonnements en cette rentrée ?

Cette idée a été débattue lors de mes points de rencontre publics hebdomadaires à la Source. Je la transmets à KEOLIS et à l’Agglo.

Interview de Pierre Laurent dans l'Humanité

Je vous invite à lire cette interview que Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, a donné au journal l'Humanité et intitulé "Le coup de force de Valls peut réveiller beaucoup d’ardeurs".

http://www.humanite.fr/pierre-laurent-le-coup-de-force-de-valls-peut-reveiller-beaucoup-dardeurs-550327

mercredi 3 septembre 2014

A propos de la déclaration d’Eric Doligé, le “Filloniste”

Dans le Loiret, François FILLON a des soutiens de poids parmi les parlementaires UMP, notamment Eric DOLIGE (Sénateur et Président du Conseil général du Loiret) et Serge GROUARD (Député-Maire d’Orléans). Mais les “loiretains” savent-ils que François FILLON, dans son discours de Rouez-en Champagne, son fief sarthois, mercredi 27 août, s’est prononcé contre les 35h (il est vrai que depuis, cette idée fait son chemin parmi la “gauche” libérale et austéritaire) dont la France doit sortir, la refondation du Code du Travail (et on sait ce que cela veut dire pour les salariés), la hausse de la TVA, la suppression de l’ISF (l’impôt sur les grosses fortunes) ? Quant aux réductions des dotations budgétaire aux collectivités qui font bondir, à juste titre, les parlementaires précités, il est utile de savoir et de faire savoir aux “loiretains” que François FILLON veut doubler la mise en réduisant de 100 milliards les dépenses publiques, avec les conséquences que l’on peut imaginer dans les services publics et les dotations d’Etat aux collectivités. Tout un programme brutal et antipopulaire!

Décidemment, il est URGENT de travailler à une véritable alternative de gauche, avec des valeurs de gauche sur la base du partage des richesses. Ce n’est pas du tout le chemin choisi par la tandem infernal VALLS – HOLLANDE. Ce n’est pas non plus ce que proposent la droite et l’extrême droite en embuscade.

jeudi 28 août 2014

C’est la rentrée, avec TAO continuez à perdre du pouvoir d’achat et videz vos porte-monnaies !

Malgré une communication habile de la TAO, autrement dit Kéolis, bien rôdée aux concepts commerciaux, et qui prétend que chaque habitant-e d’Orléans et de son Agglo pourrait gagner 500€ chaque année en utilisant les services publics de la TAO, rien ne saurait effacer le coût exponentiel des transports dans le budget de nos concitoyen-ne-s.

Partir du postulat que chaque habitant-e possède une voiture, ait un travail, fasse deux pleins par mois pour se rendre à son travail justement, est une manipulation intellectuelle particulièrement retorse, faisant de la situation réelle des Orléanais-e-s et des habitant-e-s de l’Agglo.

Car la réalité commerciale c’est bien plus on voyage et plus on paie, avec aucune économie à la clé !

Rappelons tout de même qu’il y a :

- 10 000 familles pauvres à Orléans vivant en dessous du seuil de pauvreté et que chaque membre d’une famille doit avoir un titre de transport qu’il soit journalier, mensuel ou annuel : 

- exemple d’une famille monoparentale (cas absolument pas isolé !) dont l’adulte ne travaille pas avec 3 enfants à charge : tarif annuel adulte : 428€ pour l’adulte avec abonnement ne pouvant être résilié qu’en cas de force majeure (sic !) +  forfaits jeunes à 258€ chacun soit en fait 1202€ pour l’année, set par conséquent plus d’un mois revenus pour cette famille consacrés aux déplacements.

- exemple d’une personne seule au RSA d’un montant de 439€, soit là aussi plus d’un mois de RSA consacré au budget transport !

- exemple du tarif réservé aux seniors, âgés de plus de 67 ans et pour qui quels que soient leurs revenus consacrent 258 € chaque année pour se déplacer …

Rajoutons qu’en France et la réalité atteint aussi notre territoire, chaque jour plus de 1000 personnes perdent leur emploi et ne bénéficient plus de primes transports de leurs employeurs. 

Par ailleurs pour tous les autres habitant-e-s souvent qualifiés de « classes moyennes », la facture est toute aussi difficile à supporter avec des revenus qui stagnent tandis que les prélèvements fiscaux augmentent ainsi que le coût de la facture de l’énergie, de la quittance de loyer et du coût de la vie !

De plus, nous dénonçons la discrimination du coût du ticket à l’unité acheté auprès des conducteurs de bus plus élevé -1€60- que celui acheté à une borne -1€50- située dans chaque station tram. Et le tout au prétexte que le premier serait un « ticket dernière minute ». 

Culpabiliser les voyageurs et voyageuses qui paient leur titres de transports, faire la chasse aux « fraudeurs » ou étourdi-e-s qui oublient de composter leurs titres de transports, les abuser en prétendant leur faire faire des économies, mais jusqu’où ira Kéolis ? 

Loin donc d’une communication mensongère, Les élu-e-s Front de Gauche rappelle que le droit à se déplacer dans une ville et son Agglo est un droit fondamental, que ce soit pour se rendre à son travail, faire des démarches administratives, se rendre à des RDV médicaux, conduire les enfants à l’école, rechercher du travail, faire ses courses et pour finir pour tous les aspects de la vie, même les loisirs.

La véritable économie pour toutes et tous, c’est la gratuite des transports, mesure équitable, égalitaire, juste et qui allègera réellement la facture pour chacun des habitant-e-s d’Orléans et de son AGGLO.

Pour les Elu-e-s FDG à la Mairie d’Orléans,
Dominique TRIPET, Conseillère Municipale FDG.

mardi 26 août 2014

Démission du gouvernement Valls et nouvelle équipe : l'échec sera une nouvelle fois au rendez-vous

La démission du gouvernement Valls est un terrible constat d'échec. Les politiques mises en œuvre depuis 2012 n'obtiennent aucun résultat, si ce n'est l'aggravation des conditions de vie de nos concitoyens. Notre pays s'enfonce dans la crise parce qu'elle s'enfonce dans l'impasse de l'austérité, de la baisse des salaires et du pouvoir d'achat, des cadeaux aux grandes entreprises. Par contre les dividendes se portent de mieux en mieux. Manuel Valls vient de recevoir comme mandat de François Hollande de poursuivre la même politique avec une équipe à sa botte, encore plus droitière que jamais.

L'autoritarisme et la fuite en avant sont la seule ligne de conduite de l'équipe Hollande – Valls. L'échec sera une nouvelle fois au rendez-vous, c'est évident. Il n'est pas possible de laisser faire car le prix à payer pour le pays et pour le peuple est déjà et sera encore plus lourd encore. Avec le FN en embuscade. Il faut en être conscient.

Devant tant de dogmatisme et d'inconscience, de mépris pour les électeurs, les paroles critiques, les coups de gueule, si  justes soient–elles, ne suffiront pas.

Le temps est venu pour tous ceux qui refusent ce cap suicidaire d'entrer en action, de débattre et d'agir en commun, de rassembler la gauche et le peuple pour construire une autre politique, avec une autre équipe, décidée à renouer avec de véritables valeurs de gauche et  les exigences de redressement social et de justice fiscale, de lutte contre les gâchis de la finance, de créations d'emplois utiles aux services publics, au logement, à la santé, à l'Education nationale, à l'industrie et à la transition écologique, de refondation démocratique de la République, pour aller vers la  6 ème.

Il est urgent que, dans tout le pays, toutes les forces de gauche, les citoyens, les militants se rassemblent contre les nouveaux mauvais coups qui s'annoncent et pour la construction d'un projet politique de gauche alternatif.

lundi 25 août 2014

Agenda

Agenda de Michel Ricoud :

Je tiens à informer les sourciennes et les sourciens ainsi que les orléanaises et les orléanais et y compris les habitants de l’Agglo et du Loiret  que j’assurerai, comme chaque mois depuis 2008, une permanence à la Source. Mais cette fois-ci, je serai en mesure de recevoir les citoyens pour les écouter, les conseiller et les défendre, à l’intérieur de la mairie de proximité de la Source. Une très bonne nouvelle pour la démocratie et le respect des personnes qui souhaitent me rencontrer.

Après 6 ans de permanence devant la mairie, par tous les temps (pluie, neige, froid, vent et ... soleil) une page se tourne. Et c’est tant mieux.

Cette permanence aura lieu SAMEDI 30 AOUT 2014 – de 9h à 10h30, en mairie de la Source


Je serai également sur le marché de La Source, comme chaque samedi (même hors période électorale), et chaque dimanche matin au centre commercial de La Bolière.

samedi 23 août 2014

Vous avez dit rentrée politique ?

Quand le 15 août est passé, il est souvent question de “rentrée politique”, comme si durant l’été, tout allait bien, que les problèmes étaient mis en suspens. Pourtant, tout le monde sait pertinemment que c’est souvent durant cette période que les mauvais coups pleuvent.

Pour les élus–militants du Front de Gauche et pour les militants PCF–Front de gauche, comme chaque année, il n’y a pas eu de pause. Au contraire, nos interventions ont été nombreuses, notre présence régulière pour être à l’écoute de nos concitoyens, pour les défendre et agir avec eux. Dans nos permanences et sur les lieux publics. Partout où la souffrance est présente, les élus – militants du Font de Gauche sont là.

- Notre présence aux différents rassemblements pour dire STOP au massacre à GAZA et OUI à la solidarité avec le peuple palestinien.
- Pour défendre des “sans papiers” (comme on dit) qui n’ont pas d’hébergement. Avec succès pour Maryana et sa fille Aicha et la famille Z (lire)
- Pour défendre les postiers de Fleury les Aubrais menacés de sanctions graves pour cause de défense du service public et contre la suppression de tournées (lien)
- Contre la nouvelle hausse des tarifs de la Poste en janvier 2015 (lire)
- Pour le droit à la tranquillité et au respect mutuel (affaire des rodéos de quads et de motos).
- Pour la défense et l’accompagnement de locataires et de familles en procédure d’expulsion locative.
- Contre les augmentations des charges locatives, par exemple quai de Prague (lien)
- Pour le “bien vivre ensemble” dans nos quartiers.

 

Egalement, dans nos actions et initiatives, nous retissons du lien afin de reconstruire de l’Espoir pour une véritable alternative à gauche, sur des valeurs de gauche. Alors que François Hollande et Manuel Valls nous prédisent “du sang et des larmes” pour septembre, les élus du Front de Gauche appellent au rassemblement de toutes celles et ceux qui ne se reconnaissent pas dans cette dérive libérale, sans sectarisme, par le dialogue. Le désenchantement est énorme parmi la population, et notamment parmi celles et ceux qui avaient mis beaucoup d’espoir dans la victoire de François Hollande. Un chantier important est devant nous. Notre présence aux côtés de celles et ceux qui souffrent de la politique gouvernementale prouve qu’un autre chemin existe. Nous serons jamais de trop pour le construire.

vendredi 22 août 2014

Jaurès réveille-toi, ils sont devenus fous !

Je voulais partager avec vous cet article publié sur le site national du PCF, ainsi que la vidéo associée.

Beaucoup se disputent l'héritage de Jean Jaurès et singulièrement le gouvernement qui mène pourtant une politique à l'inverse de ce que furent ses combats. 

Que penserait Jean Jaurès s'il revenait parmi nous, cent ans après son assassinat ? Quelle serait sa réaction en constatant qu'un président socialiste a renoncé à toutes les valeurs de la gauche ? Qu'aurait-il pensé du Pacte de responsabilité, de l'austérité généralisée, etc ?

Nous ne pouvons laisser ainsi kidnapper Jaurès ! Sans revendiquer l'exclusivité de son héritage, nous devons rétablir la vérité de son engagement. Nous proposons de le faire en bas, là où Jaurès aimait être. Ainsi, à l'initiative des communistes, nous voulons créer le 31 juillet des centaines d’événements évoquant Jean Jaurès et l'actualité de ses combats.




Jaurès, réveille-toi, ils sont devenus fous par CN-PCF

jeudi 14 août 2014

Maryana BEKANOVA obtient une autorisation provisoire de séjour: une belle victoire de la solidarité

La “République du Centre” du 17 juillet dernier, sous le titre “femme et enfant à la rue” s’était faite l’écho de la situation difficile rencontrée par Maryana BEKANOVA et sa fille de 6 ans, AIcha, obligée, chaque soir de solliciter les différentes d’hébergement d’urgence pour ne pas se retrouver à la rue. Les conséquences au niveau santé étaient catastrophiques, pour la maman et sa fille, quant aux résultats scolaires d’Aicha, n’en parlons pas.

Les enseignants de l’école Diderot à la Source se sont mobilisés. Pour ma part, en tant que Conseiller général de la Source et conseiller municipal d’Orléans (Front de Gauche), je suis intervenu à maintes reprises. La victoire est au bout de cette mobilisation. Maryana vient d’obtenir une autorisation provisoire de séjour qui lui permet d’occuper un emploi. Ce succès prouve qu’il est possible de faire reculer les injustices. Dans ce combat, c’est l’Humain qui a triomphé.

mardi 12 août 2014

Tarifs postaux bientôt en hausse : mais de qui se moque-t-on ?

La Poste a reçu dernièrement le feu vert de l’Autorité des télécoms pour augmenter ses tarifs de 5,2% en moyenne par an et pendant 4 ans ! “Il est indiqué que cette hausse pourrait bien être encore plus forte le 1er janvier prochain, compte tenu des difficultés de l’entreprise.” Pourtant, le bénéfice net de la Poste pour 2013 est en augmentation de 31% grâce au Crédit d’Impôt et Emploi compétitivité, le fameux CICE.

Alors que le pouvoir d’achat des français est en berne, cette hausse, pas du tout justifiée, représente tout simplement une nouvelle et flagrante injustice.

lundi 11 août 2014

Dépecage des cantons : le ministre de l'intérieur rejette la requête des élus communistes et républicains du Loiret

L’Association des Elus Communistes et Républicains du Loiret – Front de Gauche (ADECR) avait saisi le Ministre de l’Intérieur au sujet du découpage des cantons du Loiret, découpage (je dirai même dépeçage) concocté par le sénateur Jean-Pierre SUEUR et le secrétaire départemental du PS, Olivier FREZOT, avec l’appui sans faille, de tous les conseillers municipaux socialistes d’Orléans.

Pour ce qui concerne le canton de la Source où je suis élu, celui-ci sera donc coupé en deux, une partie avec la Ferté Saint Aubin (le Sud) et l’autre partie (le Nord) avec Saint Marceau. A moins que les autres recours reçoivent des réponses positives. Ce qui est grave dans cette affaire, c’est le fait que les citoyens du quartier opposés dans leur majorité à ce découpage (3000 signatures recueillies en 4 semaines) n’ont pas été écoutés, pas plus que les élus d’autres sensibilités politiques ( sauf les élus socialistes bien sûr) et les associations du quartier (l’Association des Habitants de la Source, l’AHLS). Vous avez dit démocratie et respect des citoyens ! Tout cela pour essayer de “dégager” un conseiller général Front de Gauche et faire élire des conseillers socialistes. Ou tenter de le faire. Ce sont là des pratiques honteuses qui n’honorent pas leurs auteurs. Je dirai même qui les discréditent. Ce ne sont pas ces “magouilles” qui vont réconcilier les citoyens avec la politique.

 

dimanche 10 août 2014

Une veillée pour la Palestine, mercredi 13 août 2014

Suite à une rencontre du collectif unitaire, un rassemblement sous forme de veillée est organisé le Mercredi 13 août, de 19h00 à 21h00, place du Martroi à Orléans, en solidarité avec le peuple palestinien pour dénoncer l'agression d'Israël , revendiquer la levée du blocus à Gaza et des sanctions immédiates contre Israël.

Nous savons que la période des vacances n'est pas forcément favorable à un rassemblement de grande envergure, c'est pour cela que le choix d'une veillée nous a paru judicieux. Devant l'immobilisme du gouvernement français, il est important de porter haut et fort nos revendications en soutien avec le peuple palestinien.

Des bougies seront allumées sur le thème "Levée du Blocus".

lundi 4 août 2014

Soutien aux postiers menacés de sanctions disciplinaires

J’étais présent ce jeudi 31 août 2014, avec des syndicalistes de la CGT de la Poste, d’autres entreprises, et des postiers, venus soutenir leurs collègues  de Fleury les Aubrais menacés de sanctions, suite à la récente grève. Vous ne serez pas surpris par ma présence et de celle de Mme Françoise BESANCON, présidente de l’Association des Elus Communistes et Républicains – Front de Gauche du Loiret ( l’ADECR). En effet, lorsque des postiers agissent pour la défense du service public et pour un service rendu aux usagers de bonne qualité, il est intolérable de les sanctionner. Et je suis, avec les élus de l’ARECR, à leurs côtés.

Vous le savez, même si les dirigeants de la Poste à tous les niveaux le perdent de vue, les postiers sont très attachés à leurs missions, à être près des usagers que vous appelez “clients”. Quand La Poste décide de supprimer des tournées, ces décisions se traduisent inéluctablement par une détérioration du service public. Pire, avec ces sanctions, c’est l’action syndicale qui est criminalisée et le droit de grève attaqué.

En conséquence, je souhaite la levée de toutes les sanctions et le respect des postiers qui sont, eux, garants du service public, d’un service public de qualité.

Un article est disponible à ce sujet sur le site de France 3 Centre

dimanche 3 août 2014

Situation à La Prairie à Saint-Jean-de-la Ruelle

Différents problèmes perturbent la vie au quotidien des habitants de la “Prairie” à Saint-Jean-de-la-Ruelle, cela suite aux contacts que j’ai eu dernièrement, et à leur demande, avec des habitants de cette co-propriété, le lundi 21 juillet dernier.

1) La gestion des déchets et leur enlèvement.
Les services de l’Agglomération ont été alertés à plusieurs reprises sur les dysfonctionnements en ce qui concerne le ramassage des ordures ménagères

2) Les dysfonctionnements au niveau de l’éclairage public.
Il arrive très fréquemment que le secteur soit plongé dans l’obscurité totale. Y compris dans les entrées et les communs. Ce qui n’est pas acceptable.

3) L’amélioration de la communication et de l’information des habitants.
Cette demande s’adresse aux bailleurs sociaux et au syndic, mais aussi aux pouvoirs publics

4) La présence de moyens humains (police, éducateurs, etc.) demandée par les habitants.
A “La Prairie” comme dans de nombreux quartiers de notre agglomération d’Orléans, les questions liées aux rodéos de quads et motos, les trafics divers et variés, les véhicules incendiés, marquent trop souvent le quotidien des habitants. Le renforcement en moyens humains en lien avec la population est exigée.

Je souhaite donc que l’ensemble de ces préoccupations légitimes qui font le quotidien des habitants qu’ils soient locataires ou propriétaires, soient véritablement prises en considération avec des actes forts montrant aux intéressés qu’ils sont écoutés, respectés et entendus. Alors que le plan de sauvegarde représente, à moyen terme, un espoir pour les habitants, il est urgent de répondre dès maintenant à leurs attentes au quotidien.

En septembre prochain, la CNL organisera une réunion à la “Prairie”.

C'est en ce sens que j'ai envoyé un courrier à SERGIC, la ville de Saint-Jean-de-la Ruelle, l'Agglomération d'Orléans, les services de l'Etat et l'ARS.

Réaction de Christophe Chaillou dans la presse

Par la suite, un article est paru dans La République du Centre du Jeudi 31 juillet 2014. J’ai été très surpris par la réaction de Christophe Chaillou, le maire de St-Jean-de-la-Ruelle" Je tiens donc à faire la mise au point suivante.

Quand des habitants m’alertent sur des problèmes de logement et d’environnement auxquels ils sont confrontés, je tiens à les rencontrer et examiner avec eux les difficultés. C’est ce qui s’est passé à “la Prairie”, le 21 juillet dernier. J’ai vu et constaté vu des choses assez surprenantes, et en accord avec les habitants j’ai donc saisi les différents intervenants. Je pense être dans mon rôle de responsable de la CNL qui a pour but la défense des habitants sur l’ensemble des soucis rencontrés notamment au niveau de leur quotidien.

Dire que la CNL se contente de critiquer, est absolument faux. C’est une contre-vérité que je n’admets pas du tout. Le problème, c’est que tous les éléments portés à la connaissance du maire et à la connaissance des autres intervenants l’ont déjà été à plusieurs reprises, mais sans solution pérenne. D’où mon intervention qui a pour seul objectif de rapporter des faits et ne se situe pas dans une démarche de critique systématique mais bien au contraire de propositions pour améliorer le quotidien des familles. D’ailleurs, j’indique que le plan de sauvegarde représente un espoir à moyen terme pour les habitants. Quant à l’incivisme de certains habitants, vivant depuis toujours en HLM, je sais que le comportement d’une minorité n’est pas acceptable. D’ailleurs, souvent avec l’OPH d’Orléans où je siège en tant que représentant des locataires CNL,  des actions communes, bailleurs, CNL et autres associations, sont menées sur cette problématique. Je n’accepte donc pas cette accusation.

Enfin, en septembre prochain, la CNL organisera une réunion des habitants afin  “de faciliter la participation des habitants” et d’essayer de créer un regroupement d’habitants afin que ceux-ci soient acteurs du projet.

mardi 29 juillet 2014

Rassemblement de soutien au peuple palestinien mercredi 30 juillet

Le soutien multiforme que les femmes et hommes d'Orléans soucieux de favoriser la paix et la stabilité en Palestine et dans la Région doit se poursuivre. Le collectif orléanais est depuis le 9 juillet mobilisé à travers des rassemblements, des marches et des pétitions.

Je vous invite à un rassemblement unitaire et pacifique ce mercredi 30 juillet 2014 à 18 heures, place du Martroi à Orléans car nous sommes toutes et tous interpellés par la situation à Gaza.

samedi 26 juillet 2014

Hommage à Jean Jaurès le 31 juillet

En cette période où il est plus que jamais important de lutter contre toutes les dérives xénophobes et ultra nationaliste, et alors que certains "fêtent" le début de la première guerre mondiale, La Ligue de l'Enseignement et les Amis de l'Huma vous invitent le 31 juillet 2014 à vous souvenir d'un épisode tragique de notre histoire.

Jean Jaurès, le philosophe, le républicain, le socialiste, le pacifiste et l'internationaliste, est assassiné le 31 juillet 1914 au Café du Croissant à Paris par un individu intoxiqué de nationalisme exacerbé et guerrier.

Une vie pour changer le monde est brisée net.

La ligue de l'Enseignement et la Société des Amis de l'Humanité du Loiret vous invitent à célébrer ce centenaire le jeudi 31 juillet 2014 à 19h00, à Orléans, au carrefour entre la rue Porte Madeleine et le boulevard Jean Jaurès.

- page 1 de 64